Menu

Une formation à 360° portée par la commission Tennis Scolaire du Comité

Sous la Présidence de Christine PINCE, la Commission Tennis Scolaire a encadré une formation sur l’enseignement du tennis en milieu scolaire pour des enseignants professionnels. Plusieurs objectifs d’acquisition étaient proposés durant ce stage de 3 jours pour les 10 stagiaires, à savoir :       

Des connaissances théoriques :

  • Fonctionnement de l’Education Nationale
  • Rôle de la Commission du tennis scolaire et de sa politique
  • Les clés de la réussite d’un projet club du tennis en milieu scolaire et les enjeux pour la promotion du tennis au sein du club
     

Un « savoir-faire » et « savoir être » pour :

  • Présenter un programme du tennis scolaire en cycle 1/2/3 auprès d’un directeur d’établissement
  • Savoir réaliser une séance en cycle 1/2/3 en respectant les objectifs d’apprentissage et d’évaluation de l’Education Nationale
  • Savoir présenter un programme du tennis 6/3 auprès d’un directeur d’établissement

A partir de là, le programme fut riche avec de nombreuses interventions en salle et sur le terrain.

Tout d’abord, Christine PINCE a ouvert le stage le lundi 17 mai en rappelant la composition de la Commission :
Anne HAMLIN, professeur des écoles à TOURNAN, qui propose du tennis depuis 10 ans sur des classes primaires et maternelles
Jean Pierre LANGLAIS, dirigeant du TC TOURNAN, membre de la commission IDF TSU dont le club a réalisé de nombreux projets TSU
Alain MOISY, CED référent salarié de la Commission

Ensuite elle rappela les objectifs prioritaires déjà réalisés depuis la création de cette commission.

1 Intervenir auprès des CPD et CPC pour réactualiser une démarche commune sur l’intégration du tennis dans les séances EPS de la maternelle jusqu’au cycle 3 qui intègre à présent la 6ème
2 Signer la convention quadripartite EN/USP/UNSS/COMITE en y intégrant l’avenant sur le programme de la « cour au court ». Cela sera effectué le mercredi 23 juin au TC MELUN, en présence de tous les acteurs : Mme DEBUCHY Valérie, inspectrice d’académie, directrice académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) de Seine-et-Marne, et Présidente UNSS77.  Le, la future Présidente de l’USEP77, notre Président de comité bien sûr.     
3 Soutenir, accompagner et pérenniser les projets TS des clubs en parfaite harmonie avec le CPC de la circonscription et le directeur de l’école. 

Pour finir elle est intervenue sur le fait que les Professeurs d’EPS en collège étaient curieux de proposer le tennis. La commission, via Alain, comme pour le primaire, prête un kit avec des fiches sur des exercices référencés ; qu’il y avait également une évolution sur des compétitions par équipe dont la nouveauté le « ShorTennis » anciennement programme 6/3.  

Dans la foulée de cette intervention, Alain a présenté en détail le fonctionnement de l’Education nationale, DASEN, CPD, CPC du 77 et comment monter un projet tennis scolaire en parfaite connaissance des contenus et exigences formulés dans les conventions.

L’après-midi fut consacré au retour d’expériences de Jean-Pierre dans son club avec un intérêt des stagiaires sur sa relation avec ses D.E sur cet enseignement, l’image du club auprès de sa mairie et l’intégration de nouveaux jeunes au sein de l’école de tennis. Pour finir cette journée, un travail pédagogique sur le référentiel EN du tennis en CP/CE1/CE2 du cycle 2 et CM1/CM2/6ème du cycle3 était étudié afin d’y placer correctement « l’éclairage technique » du D.E dans les séances de tennis.

Le mardi était essentiellement consacré au nouveau programme « de la cour au court », destiné aux jeunes de la maternelle avec sa philosophie, ses objectifs, les exercices référencés sur CANOPE et la constitution du KIT. Dans cette continuité, tout le groupe s’est rendu au TC ROISSY EN BRIE pour bénéficier de l’expertise de Cédric BONAVENTURE sur son vécu depuis 15 ans sur le tennis scolaire.
Echanges très constructifs en dehors et sur le terrain avec ces 2 classes de CP/CM1, sur de nombreux sujets tels que l’évolution de son projet, la relation avec les professeurs, l’organisation des séances et son intégration dans les programmes scolaires.
Cédric, a insisté sur l’alternance de sous-groupes encadrés et placés en autonomie qui donne toute la réussite des apprentissages. En effet, tous les stagiaires ont pu  constater de visu  la réussite et le dynamisme affichés par la classe entière durant la séance d’1 heure.

Le rendez-vous était déjà pris pour revenir jeudi après- midi pour assister cette fois à une séance sur une classe de CE1.

Jeudi matin, Anne HAMLIN a apporté tout son savoir-faire en tant que professeur des écoles sur le tennis dans sa classe de maternelle, tout en présentant la continuité du programme avec l’école primaire de proximité. Elle a apporté des conseils avisés sur les différentes interrogations des stagiaires pour proposer des cycles lors d’un entretien avec un directeur d’établissement.

L’après-midi, fut consacré à l’observation d’une séance au TC ROISSY EN BRIE. Ce fut également l’occasion d’aborder la démarche pour convertir les licences « scolaires » en « licence classique ». Le taux de 10% de conversion, fait du TC ROISSY EN BRIE un club référent comme de nombreux autres en SEM grâce au contenu des séances qui attirent les jeunes vers la pratique du tennis.

Sans aucun doute, le Tennis Scolaire a de beaux jours devant lui et va s’inscrire comme un des axes prioritaires de promotion du tennis.

Un grand merci pour l’engagement et l’investissement des membres de la Commission qui œuvrent au quotidien avec l’EN, l’USEP, l’UNSS pour que le slogan « Ensemble pour une offre sportive plus riche pour les jeunes » soit vecteur d’intégration du tennis dans les séances d’EPS