COVID 19

 

Mesdames, Messieurs les Président(e)s des clubs utilisateurs du site Jean Dixmier,

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la réouverture des courts sur Dixmier – à compter du lundi 18 mai – sous réserve que vous respectiez, et fassiez respecter, toutes les conditions impératives ci-dessous :

  • Se conformer aux mesures barrière appliquées sur le site par le personnel
  • Se conformer au formulaire établi par la Fédération et au préalable :
    • nous transmettre l’accord de votre Comité Directeur validant la reprise du tennis pour vos membres;
    • obtenir le formulaire de reprise, ci-joint, signé par chaque pratiquant. Tous les formulaires de reprise signés doivent être conservés et produits sur simple demande de notre part;
    • nous transmettre les coordonnées de votre référent Covid-19 qui doit être joignable;
    • s’assurer que tous les joueurs sont bien licenciés 2020.
  • Les pratiquants viendront en tenue, avec un masque et leur propre gel hydroalcoolique 
  • Ils respecteront la règle de distanciation de 2 mètres minimum
  • Seuls les sanitaires seront accessibles pour les pratiquants qui ne seront que 2 par heure de réservation
  • Les vestiaires resteront fermés
  • Vos membres pratiqueront le jeu en simple uniquement
  • Seuls les cours individuels sont autorisés
  • L’enseignant doit être un diplômé d’Etat à jour de sa carte professionnelle. La copie de cette carte professionnelle doit nous être adressée par avance.

Nous vous remercions de vous référer au protocole de sortie de confinement de la Fédération qui suit les recommandations du Ministère.

 

 N’hésitez pas à aller sur le site de la Fédération pour toutes les questions que vous vous posez, et pour suivre les mises à jour. 

 

 

le 20/06/2020

Cher(e)s dirigeant(e)s du sport parisien,

 

J’ai pris connaissance ce matin des nouvelles règles édictées par le Gouvernement dans le cadre de sa stratégie de déconfinement et tenais à les partager avec vous.

 

En effet, à partir de ce lundi 22 juin, la pratique amateure des sports collectifs sera de nouveau autorisée. La pratique des sports de combat demeure interdite à ce stade, sauf pour les sportifs de haut niveau.

 

Conformément à ces récentes évolutions, pour ceux d’entre vous qui ont fait le choix de prolonger leurs créneaux jusqu’à mi-juillet, des séances d’entrainement classique avec contacts seront donc désormais autorisées dans nos équipements.

 

Je me permets de préciser que ces nouvelles règles ne remettent nullement en cause les règles sanitaires générales qui valent également pour la pratique sportive, à savoir l’application des gestes barrières et l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public (sauf accord préfectoral). Nous vous accordons toute notre confiance pour respecter scrupuleusement ces consignes, qui visent à éviter un éventuel rebond de l’épidémie.

 

Je me permets également de partager de nouveau les guides conçus par le Ministère des sports en lien avec les fédérations sportives, qui demeurent de bonnes sources d’information pour préparer vos séances : http://sports.gouv.fr/accueil-du-site/actualites/article/des-guides-pratiques-post-confinement-lies-a-la-reprise-des-activites-physiques

 

Les services de la Direction de la Jeunesse et des sports de la Ville de Paris, pleinement mobilisés au cours des dernières semaines pour s’adapter à une situation très évolutive, se tiennent à votre disposition pour répondre à vos interrogations.

 

Je vous souhaite une très bonne reprise !

 

Jean-François MARTINS

Adjoint à la Maire de Paris chargé des Sports, du Tourisme et des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024

 

——-

 

 

 

 

Cher(e)s dirigeant(e)s du sport parisien,

Cher(e)s ami(e)s,

Trois semaines se sont écoulées depuis mon dernier message et, même si la plus grande vigilance doit rester de mise, le Gouvernement vient d’annoncer une série de mesures autorisant la réouverture d’équipements publics ainsi qu’un desserrement des contraintes qui touchaient jusqu’alors une partie de nos activités quotidiennes. Comme vous le savez, la situation particulière de Paris nous invite à rester prudents dans les semaines qui viennent. Notre département est encore classé « orange » par l’Etat et devra observer un calendrier de déconfinement différent de la majeure partie du territoire français.

Pour autant, nous entrevoyons enfin la reprise des activités. Une reprise qui devra être progressive et sécurisée mais que nous souhaitons tous depuis près de trois mois déjà. Je sais à quel point l’arrêt des entraînements, des compétitions et du plaisir de jouer et d’être ensemble a été douloureux pour les acteurs du monde sportif. Nous avons tous hâte de pouvoir reprendre le sport dans les meilleures conditions et c’est ce que je vous propose désormais d’engager collectivement en vous transmettant le calendrier et les modalités envisagées de la reprise progressive du sport à Paris.

Tout d’abord, sachez que nos espaces sportifs de plein air seront ouverts à compter du lundi 8 juin dans les conditions sanitaires et de distanciation strictes définies par le Ministère des Sports. Il s’agit là d’un signal fort, attendu par beaucoup d’entre vous, et nous nous réjouissons de voir les sportifs réintégrer ces lieux. Évidemment seules les pratiques autorisées par le Ministère des Sports y seront possibles et la limitation à dix du nombre de pratiquants par regroupement devra y être respecté. Les clubs de sports collectifs ou dits “de contact” pourront occuper leurs créneaux à condition d’y préférer le travail individuel, la réathlétisation ou le travail en petit groupe distancié comme indiqué dans ce guide toujours d’actualité pour l’Ile-de-France http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguidepratiquesalternatives.pdf .

Pour ces espaces extérieurs et ouverts, les associations sportives disposant habituellement de créneaux pourront les utiliser et demander une prolongation de ceux-ci jusqu’au 19 juillet. Je remercie celles qui souhaiteraient disposer de cette prolongation de se signaler, d’ici le 10 juin, à la Direction de la Jeunesse et des Sports, via les modalités habituelles (demande de créneaux sportifs sur « Paris Asso »).

Les réservataires traditionnels de créneaux dans des équipements indoor seront autorisés à formuler des demandes de créneaux sur des espaces extérieurs à la Direction de la Jeunesse et des sports sur cette même période.

Je souhaite également vous signaler l’ouverture progressive de nos piscines à compter du 22 juin. C’est une demande répétée du grand public et c’est pourquoi nous avons décidé d’avancer à juin les ouvertures prévues initialement en juillet. Là aussi, les conditions d’accès seront très encadrées afin d’assurer la sécurité des usagers comme des agents de la Ville. Parce qu’il s’agit de lieux confinés dont les modalités d’exercice seront particulières, les créneaux associatifs ne seront attribués qu’à partir de la rentrée prochaine, à l’exception des clubs au sein desquels évoluent des sportifs de haut niveau qui seront contactés rapidement afin que la reprise d’activité de ces athlètes soit permise dans les jours qui viennent.

Sachez enfin que le dispositif « Paris Sports Vacances » (PSV) reprendra naturellement à compter du 6 juillet et que la plupart des équipements sportifs mentionnés précédemment sera donc ouvert pour ces activités estivales nécessaires et toujours plébiscitées par nos jeunes et leurs familles. Par ailleurs, parce que le mois de juin et l’été qui s’annoncent seront particuliers et que nombre d’enfants et d’adolescents ne pourront reprendre le chemin de l’école ou partir en vacances, nous avons également décidé d’offrir des activités sportives supplémentaires en journée dans nos équipements dans le cadre du dispositif « Paris l’été » dont la programmation sera communiquée prochainement.

Comme vous l’aurez compris, nos gymnases, dojos, salles d’armes et salles de sport « fermées / indoor » ne rouvriront qu’à la rentrée à la réservation pour les associations sportives.

Je souhaite enfin vous informer de la reprise des travaux dans nos équipements sportifs : toutes les opérations qui était prévues cet été sont désormais relancées, en lien avec les mairies d’arrondissement, afin de permettre au sport de reprendre dans de meilleures conditions à la rentrée. 

Je me réjouis de pouvoir vous annoncer ces bonnes nouvelles que nous soumettrons aux instances de la Direction de la Jeunesse et des Sports dès la semaine prochaine. Je tiens également à vous rappeler que ces mesures sont applicables au regard de la situation sanitaire actuelle et forcément révisables en fonction de l’évolution de celle-ci.

Je connais l’impatience de vos licencié-e-s, éducateurs et bénévoles à reprendre leurs activités et réinvestir les terrains de sport. Je ne peux que la partager et vous invite, avec moi, à faire preuve de toute la pédagogie nécessaire pour que nous puissions garantir la reprise du sport à Paris avec autant d’enthousiasme que de vigilance… et entrevoir tous ensemble une très belle rentrée sportive 2020-2021 !

Chaleureusement,

Jean-François MARTINS

Adjoint à la Maire de Paris chargé des Sports, du Tourisme et des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024

(Paris, le 29/05)

______

Cher(e)s dirigeant(e)s du sport parisien,

Cher(e)s ami(e)s,

Après plus de 50 jours de confinement, la lutte contre le coronavirus est hélas encore loin d’être terminée. J’ai une pensée pour chacun(e) d’entre vous et en particulier ceux qui ont dû affronter cette épreuve eux-mêmes ou pour leurs proches. 

Alors qu’une première phase de déconfinement commencera ce lundi, je me devais de vous informer sur les perspectives en matière de pratiques sportives. 

Je sais à quel point cet arrêt brutal des entrainements, des compétitions et du plaisir d’être ensemble est douloureux pour nous tous, les éducateurs, les bénévoles et les licenciés. Nous avons tous hâte de pouvoir reprendre le sport dans les meilleures conditions. 

Cependant la situation parisienne ne nous permet pas, à ce stade, d’envisager une reprise rapide de l’activité des clubs pour deux raisons.

La première raison est d’abord d’ordre national. L’État a indiqué les grandes lignes du déconfinement en matière sportive. Elles prévoient que seules les pratiques individualisées en extérieur seront permises, à condition qu’elles respectent les règles de distanciation sociale, et à l’exclusion de tous les sports collectifs ou de contact. Enfin l’État prévoit, en respectant les critères précédents, l’autorisation des activités sportives de plein air sans limitation de durée, sans attestation et limitées à 10 personnes maximum. 

La seconde raison est d’ordre parisien : la cartographie présentant chaque jour l’état des lieux sanitaire, département par département,  nous rappelle, qu’à ce stade, Paris reste très touchée et doit donc maintenir un niveau élevé de mesures de prévention.

La situation parisienne est particulière à double titre. En plus de présenter des caractéristiques de densité unique en France qui rendent la mise en œuvre d’un plan de retour à l’activité particulièrement difficile, les autorités sanitaires considèrent Paris comme un territoire où les risques d’une reprise de la circulation du virus demeurent importants. Au regard de ces éléments, la Ville ne prendra aucun risque de nature à mettre en péril notre combat contre l’épidémie et souhaite tout mettre en œuvre pour déployer un plan de déconfinement très progressif afin de protéger l’ensemble des Parisiens.

Ainsi, j’ai le regret de vous confirmer qu’aucun équipement sportif ne sera accessible le 11 mai et jusqu’à nouvel examen de la situation au début du mois de juin. L’ouverture des centres sportifs de plein air nous apparaît malheureusement trop précoce à ce jour, les conditions optimales garantissant  la sécurité de tous – pratiquants comme agents municipaux – n’étant pas réunies. 

Nous autoriserons cependant l’accès à certains Terrains d’Éducation Physique (TEP) de proximité qui permettent la pratique individuelle dans le plus strict respect des gestes barrières, ainsi que l’accès aux agrès sur l’espace public. Ceux-ci seront dédiés à la pratique individuelle et ne pourront faire l’objet de réservations de créneaux. 

Je connais l’impatience de vos licencié-e-s, éducateurs et bénévoles à reprendre leurs activités et réinvestir les terrains de sport. Je ne peux que la partager mais vous invite, avec moi, à faire preuve de toute la pédagogie nécessaire pour que nous puissions permettre, grâce aux mesures préventives mises en place, une belle reprise sportive, en toute sécurité, dans quelques semaines et surtout la saison prochaine pleine et entière. 

Je sais pouvoir compter sur vous pour résister du mieux possible aux effets de cette crise et je serai à vos côtés jusqu’à ce que nous puissions, ensemble, garantir la reprise du sport à Paris avec la plus grande précaution.

Prenez soin de vous,

Chaleureusement,

Jean-François MARTINS

Adjoint à la Maire de Paris chargé des Sports, du Tourisme et des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024

Date: 24 septembre 2020 à 15:04:37 UTC+2
Objet: TR:  Message à la suite des annonces gouvernementales effectuées le 23 septembre 2020

 

Mesdames, Messieurs,

 

Le Ministre de la santé a annoncé hier soir, dans le cadre d’une conférence de presse intervenue à l’issue d’un Conseil de défense, la mise en place de nouvelles mesures sanitaires et l’apparition, au sein des départements situés en zone rouge, de trois niveaux d’alerte (alerte, alerte renforcée  et alerte maximale). Ces niveaux d’alerte visent à déterminer les mesures nouvelles applicables sur le territoire concerné et dont le contenu doit être précisé localement, par les préfets, après échange avec les élus locaux.

 

Comme vous le savez, Paris est située en zone rouge depuis le 13 août dernier et le Ministre de la santé a indiqué hier que la capitale était placée en « alerte renforcée » impliquant notamment, selon ses propos, un abaissement de la jauge des rassemblements de 5 000 à 1 000 personnes, une interdiction des grands événements déclarés, comme les fêtes locales ou les fêtes étudiantes, une interdiction des rassemblements de plus de dix personnes dans l’espace public (plages, parcs…) ou encore la fermeture des salles de sport et des gymnases ainsi que la fermeture de toutes les salles des fêtes et les salles polyvalentes pour les activités festives ou associatives.

 

La Maire de Paris échange avec les représentants de l’État sur les mesures à mettre en œuvre, qui seront appliquées par les services, une fois publiées et leurs dates d’effet connues. L’exécutif parisien regrette de nouvelles mesures restrictives et leur impact sur l’activité associative locale, mais prendra acte des mesures qui seront arrêtées et qui devront être mises en œuvre sur l’ensemble du territoire parisien.

 

Pour l’heure, aucun texte n’a été publié : le décret actuellement en vigueur n’a pas été modifié, il n’y a pas encore de nouvel arrêté préfectoral pour Paris venant stabiliser et préciser les annonces du Ministre.

 

En l’attente de ces textes, l’activité se poursuit selon les modalités actuelles. Nous reviendrons vers vous dès que les mesures seront formellement arrêtées. 

 

Dans l’intervalle, sachez que ce nouvel épisode de la crise sanitaire mobilise toute la Direction de la Jeunesse et des Sports, laquelle met tout en œuvre pour soutenir l’action sportive parisienne. 

 

Bien cordialement,

 

   

 

 

 

Le 02/09/2020

Mesdames, Messieurs les Président(e)s de clubs,

Nous vous prions de bien vouloir trouver, ci-dessous, la communication de la DJS sur le protocole sanitaire appliqué depuis le 14 août dans les établissements sportifs parisiens.

Vous en souhaitant bonne réception.

  

Objet: Accueil dans les centres sportifs pour les associations – Rentrée de la saison 2020/2021.

Date: 31 août 2020 à 19:16:42 UTC+2

Mesdames, Messieurs,

À l’aube de la saison sportive 2020/2021 qui s’annonce d’ores et déjà particulière du fait d’une situation sanitaire toujours incertaine, il est de notre responsabilité d’assurer collectivement l’exercice d’une pratique sportive associant convivialité, passion et civisme.

Comme vous le savez, depuis ce vendredi 14 août, Paris a été intégrée à la liste des zones de circulation active du Covid-19. Dans ce contexte, nous tenons à vous rappeler les principaux gestes barrières qui devront absolument continuer à être observés à la reprise de vos activités en septembre et qui resteront d’ailleurs affichés dans chaque établissement sportif :

  • se laver les mains régulièrement ;
  • tousser ou éternuer dans son coude ;
  • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ;
  • se saluer sans se serrer la main.

Nous vous rappelons également que la pratique d’une activité physique et sportive est soumise aux exigences suivantes :

  • sauf lors de la pratique, obligation du port du masque pour toute personne de onze ans ou plus dans les établissements sportifs ;
  • chaque usager doit être muni de son propre masque, la Ville de Paris ne distribuant pas de masque en cas d’oubli ;
  • respect d’une distanciation physique minimale de 2 mètres entre chaque participant pendant la pratique sportive, sauf lorsque, par sa nature même, l’activité sportive ne le permet pas ;
  • les vestiaires collectifs pourront de nouveau être utilisés dans le respect des règles sanitaires en vigueur et de certaines conditions qu’il vous incombe d’assurer. À ce titre, il vous reviendra d’assurer le strict respect de la jauge de fréquentation des vestiaires affichée sur site, ce qui nécessitera certains aménagements de fonctionnement de votre part, en particulier le nombre maximum d’usagers simultanés. Les agents de la DJS contrôleront le respect de ces impératifs.
  • l’interdiction de l’usage des casiers partagés ;
  • la possession et l’utilisation par chaque pratiquant ou intervenant de son propre matériel dont l’entretien est sous sa responsabilité (équipement sportif, serviette, produits hydro-alcooliques, collations, boissons…).
  • Nous attirons également votre attention sur les règles suivantes :
  • le respect de la régulation des flux et circulation établis et matérialisés dans l’établissement ;
  • le respect strict du port du masque y compris dans les vestiaires ;
  • à compter du week-end du 19 et 20 septembre et exclusivement pour les compétitions, les douches collectives seront accessibles sous réserve de validation après passage des contrôles sanitaires réglementaires indispensables et uniquement si la distanciation physique peut y être respectée ;
  • accompagnement des seuls encadrants sportifs (avec masque) à la condition strict que les règles de distanciation soient respectées ;
  • dans le mesure où il est dans l’intérêt de tous de limiter au maximum les risques de contagion, nous vous remercions de faire respecter un temps de présence minimal dans le vestiaire. Dans le même ordre d’idée, les buvettes et club-house resteront fermés.

Par ailleurs, la Direction de la Jeunesse et des Sports remercie chaque association de la désignation d’un COVID Manager, garant du respect de ces consignes (dans l’établissement, lors de la pratique et dans les vestiaires). Pour les associations ayant plusieurs créneaux sur un même équipement, une rencontre avec le chef d’établissement est fortement recommandée. Des modalités de fonctionnement et d’accueil de vos adhérents pourront être mises en place sur certains équipements avec l’accord du chef d’établissement. Nous vous invitons à transmettre et à faire valider par le chef d’établissement le contenu du protocole sanitaire que vous avez réalisé, en adéquation avec les préconisations de votre fédération. 

L’accès au site ne pourra se faire que pour les pratiquants et responsables de l’activité dont la liste nominative et exhaustive doit être fournie aux chefs d’établissement. Le public sera admis à assister aux séances s’il peut être accueilli sur une place assise (un siège occupé sur deux)  ou sur le bord d’un terrain, intérieur ou extérieur, respectant les distanciations d’usage et l’obligation du port du masque.

Comme cela a bien été spécifié dans l’Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT), les horaires indiqués correspondent bien à l’entrée et la sortie des usagers de l’équipement. Tous les temps passés dans l’enceinte sportive (déplacements, passage vestiaires inclus) doivent être considérés dans le créneau horaire référencé. Il est demandé à chaque responsable associatif de prendre en charge son groupe dès l’arrivée de celui-ci afin de respecter les cheminements mis en place. 

Bien entendu, l’accessibilité au site s’entend sauf travaux en cours. Elle s’articule également avec le nécessaire dialogue social continu et étroit engagé avec les agents travaillant sur les différents sites et leurs organisations représentatives qui permettent de garantir un accès aux équipements de la direction dans les meilleures conditions sanitaires pour tous.

Sachez, pour votre information complémentaire, qu’il sera fait un nettoyage complet de l’établissement quotidiennement avec des nettoyages réguliers tout au long de la journée. Des poubelles spécifiques pour récupérer les masques usagés seront à votre disposition. De votre côté, vous êtes invités à collecter tout déchet sanitaire (les masques en particulier) de vos adhérents afin de laisser un espace de pratique sain.

Comme l’ont rappelé les ministères, il reste impératif de conserver à tout moment une grande vigilance et responsabilisation de chaque pratiquant et encadrant ainsi que d’observer le respect des gestes barrières et de la distanciation physique afin de limiter au maximum les risques de contagion du virus Covid-19. 

Aussi, pour vous aider à assurer la sécurité de vos membres, le Haut Conseil de la Santé Publique et le Ministère des Sports ont-ils publié différents guides et avis qui restent en partie d’actualité et pourront toujours utilement vous servir :

o            Le guide d’accompagnement de reprise des activités sportives :

http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguidesportparsport_fiches-2.pdf

o            Le guide des sports à reprise différés « jouer autrement – pratiques alternatives » :

http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguidepratiquesalternatives.pdf

o            Le guide de recommandation sanitaires à la reprise sportive :

http://sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguidesanitaireetmedical.pdf

o           Les recommandations relatives à la reprise de l’activité physique et sportive du Haut Conseil de la Santé Publique :

https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=846

Sachez enfin que la Ville de Paris prévoit la relance d’une campagne massive de dépistage gratuit et sans rendez-vous à destination des Parisiens sur l’ensemble du territoire. Vous trouverez toutes les informations utiles en cliquant sur le lien suivant :

https://www.paris.fr/pages/covid-19-depistage-gratuit-dans-un-labo-itinerant-7838

La Direction de la Jeunesse et des Sports reste bien évidemment à votre disposition pour vous accompagner dans votre retour à la pratique sportive.

En espérant vous retrouver nombreux dans quelques jours dans nos équipements sportifs, toute la Direction de la Jeunesse et des Sports vous souhaite une belle rentrée sportive ! 

Cordialement,

  

Sébastien TROUDART

Direction de la Jeunesse et des Sports

Chef du Service du Sport de Proximité

25, boulevard Bourdon – 75004 Paris

Mesdames, Messieurs,

Suite au passage de la région Ile-de-France en zone verte, la Direction de la Jeunesse et des Sports a le plaisir de vous informer de la réouverture des tennis couverts à compter de lundi 22 juin 2020.

Dans la mesure où la saison sportive touche à sa fin, et afin de permettre à chaque club de bénéficier de créneaux dans ce contexte tout à fait exceptionnel, leur attribution répondra à des modalités de réservation particulières.

Ainsi, si vous disposez d’AOT annuelles et souhaitez bénéficier de vos créneaux du 22 juin 2020 au 4 juillet 2020, avec extension possible au 19 juillet 2020, je vous remercie de contacter par mèl la section tennis :

djs-sectiontennis@paris.fr. et uniquement cette BAL générique, en indiquant en objet :  REOUVERTURE DES TENNIS COUVERTS + NOM DE L’ASSOCIATION.

Ce mail devra impérativement préciser les créneaux souhaités, l’équipement ciblé et enfin, indiquer si vous souhaitez que cette réservation soit prolongée jusqu’au 19 juillet 2020.

Aucune nouvelle AOT ne sera transmise pour la période du 22 juin 2020 au 4 juillet 2020.

La date limite d’envoi de votre mail est fixée au jeudi 18 juin 2020, au soir.

Pour une reprise lundi 22 juin 2020, le PRES vous recommande de contacter avant vendredi soir le centre sportif concerné pour vérifier auprès du Chef d’établissement la réouverture effective du CS (certains centres peuvent ouvrir avec une amplitude horaire réduite par ex.).

Vos demandes pour les extensions de créneaux (5 juillet au 19 juillet 2020) seront traitées dans les meilleurs délais, et validées en fonction de la programmation des travaux, des Paris Sport Vacances, Sport découvertes par exemple. Compte-tenu des délais très réduits et des nombreuses sollicitations, les AOT seront transmises au fur et à mesure.

Je vous remercie de rester vigilant et de sensibiliser vos adhérents au respect de l’ensemble des conditions sanitaires et de distanciation strictes définies par le Ministère des Sports et la FFT.

Pour vous accompagner dans cette tâche, les principaux gestes barrières suivants seront affichés dans chaque établissement sportif :

  • se laver les mains régulièrement ;
  • tousser ou éternuer dans son coude ;
  • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ;
  • se saluer sans se serrer la main.

Le PRES tennis vous souhaite une bonne fin de saison.

DJS-SSP- PRES tennis

—– 17/06/2020


Mesdames, Messieurs,

Nous vous communiquons les informations reçues ce jour (29/05/2020) de la DJS.

« La fermeture de l’ensemble des centres sportifs municipaux est prolongée jusqu’au mardi 9 juin 2020 inclus, dans l’attente de décisions qui devraient être prises en début de semaine prochaine, pour les différents types d’équipements sportifs, qui ne sont pas en zone verte et se trouvent donc soumis à des restrictions.

Bien cordialement   

DJS- PRES Tennis »

Le 29/05/2020
 
 
Chères Présidentes, Chers Présidents,
 
Depuis le début de cette crise sans précédent, vous êtes sollicités pour répondre à de nombreux questionnaires afin de faire le point sur votre situation et l’avenir de notre secteur.
 
Aujourd’hui nous vous questionnons à notre tour afin d’évaluer le plus précisément possible les impacts financiers et humains que vous rencontrez.
 
Nous avons besoin de vos réponses pour préserver votre activité et faire valoir vos droits auprès de ceux qui pourront vous défendre.
 
Vos réponses servirons également  à trouver les meilleures solutions pour vous accompagner dans la reprise d’activité.
 
La réponse à ce questionnaire vous prendra 3 minutes. Elles sont essentielles pour que le Comité de Paris puisse agir à vos côtés auprès des instances décisionnaires.
 
Nous savons pouvoir com​pter sur vous tous et vous remercions de bien vouloir répondre via le lien ci-dessous avant le 5 mai prochain.
 
 
Annulation des Championnats de Paris par équipes Jeunes et Seniors par décision du Comité Directeur du 20 avril 2020.
 
______
 
 
Mesdames, Messieurs les Président(e)s de clubs,
 
Le Bureau du Comité de Paris de Tennis s’est réuni le mardi 14 avril afin de décider, entre autres, de la poursuite ou non de nos Championnats de Paris par Equipes Seniors et Jeunes.
 
Au vu de l’impact de cette crise sans précédent et de l’absence de visibilité de reprise de nos activités sportives à ce jour, les membres du Bureau ont acté une annulation de nos championnats départementaux.
 
Cependant, un grand nombre d’entre vous a engagé des équipes en vue de ces épreuves, et nous souhaitons vous consulter avant d’entériner ou non cette décision.
 
Ainsi, nous souhaitons recueillir votre avis, par retour de mail et au plus tard vendredi 17 avril, sur l’annulation ou non de nos Championnats de Paris par Equipes Seniors et Jeunes.
 
Vous remerciant pour votre participation la plus nombreuse possible.
 
Jean-Pierre RAVIOT
Secrétaire Général
Annulation de la Prénationale Ile de France 2020
 
Bonjour à tous,
 
La Ligue Ile de France de tennis vient de décider de l’annulation de la Prénationale IDF 2020.
 
Cette annulation est dans la droite lignée des mesures prises au niveau national pour les compétitions interclubs.
Toutes les équipes qualifiées pour la Prénationale 2020 le seront pour la Prénationale 2021, sauf en cas de demande de retrait de la compétition pour la prochaine saison.
 
Le prélèvement de 45€ lié à l’inscription de votre équipe et prévu le 30 avril prochain a bien évidemment été annulé.
 
Nous vous souhaitons, à vous et à votre club, de passer cette période si particulière de la meilleure façon possible.
 
Bon courage et à très vite autour des courts, 
 
Philippe Joliot
Président de la Commission Senior IDF.

Bonjour à toutes et à tous,

 

Tout d’abord nous espérons que vous allez toutes et tous bien par ces temps incertains. Notre service reprend l’organisation du championnat de France Tennis Entreprise et malheureusement nous ne sommes pas porteurs de nouvelles positives.

 

Effectivement, compte tenu de la crise sanitaire en cours et d’un retour des qualifiés pour l’une des divisions demandé cet été, le COMEX du 1er avril a pris la décision d’annuler les championnats de France Tennis Entreprise qui devaient se dérouler à l’automne.

 

Nous sommes conscients de la déception créée, mais cette situation nous l’impose.

 

Nous espérons vivement vous (re)voir sur les courts lors de l’édition suivante.

 

Restant à votre disposition pour tout complément d’information.

Portez-vous bien.

Bien sincèrement,

 

 

Marion HEBERT

Pôle Fédéral

Plan de relance FFT (29/06/2020)

 

Mesdames, Messieurs les Présidents de clubs,

 

 

Nous vous avons adressé le 8 mai dernier un mail afin de vous préparer à renseigner les données éligibles au calcul d’impact financier lié à la Covid-19.

 

Suite à la dernière réunion du Comex, la FFT vient de nous adresser le formulaire d’aide financière à la relance.

 

A compter du 3 août prochain vous allez pouvoir aller sur la plateforme https://relance.fft.fr afin de constituer votre dossier.

 

Nous sommes bien sûr disponibles pour vous aider à le remplir et répondre à vos interrogations.

 

Nous attirons votre attention sur le fait que le Comex a décidé que les remboursements/avoirs sur les cotisations ne seront pas pris en compte dans le cadre de l’instruction de votre demande d’aide.

 

Très cordialement,

 

 
 
 
 
Chères Présidentes, Chers Présidents,
 
Le Comité Directeur et moi-même souhaitons vivement que vous et vos proches vous portiez bien.
 
Nous nous adressons à vous aujourd’hui afin de répondre aux nombreuses interrogations, tout à fait légitimes, qui sont les vôtres.
 
– Concernant nos championnats départementaux par équipes Seniors et Jeunes, nous vous rappelons qu’ils ont été annulés – après consultation – eu égard à la difficulté de tenir notre calendrier.
 
– Sur le plan du soutien du Comité à l’attention des clubs locataires de ses centres, les créneaux loués et impactés depuis le 14 mars 2020, seront remboursés.
 
– Enfin, et nous souhaitions vous le rappeler, nos centres sont fermés suite à une décision de l’Etat, portant sur la période du 14 mars 2020 au 11 mai 2020.
A ce jour, la date de réouverture des centres sportifs est encore en attente d’une décision, à même d’éviter les risques de propagation du COVID-19, et en respectant impérativement la sécurité des personnels et des différents publics dont les licenciés.
 
Dès que la Ville de Paris et le Sénat nous autoriseront à ouvrir nos centres – tout en nous précisant les conditions express de reprise (nature des lieux, nombre de personnes autorisées etc.) – nous vous en informerons aussitôt.
 
Nous sommes à vos côtés pour vous accompagner dans votre reprise d’activité mais avec des conditions optimales de sécurité. Vous pouvez compter sur mon engagement et celui de tout le personnel.
 
N’hésitez pas à consulter le site de la FFT  Covid-19 et bien sûr notre site internet  qui sont mis à jour régulièrement.
 
Très cordialement,
 

Jean-Luc Barriere
Président du Comité de Paris de Tennis

29/04/2020

——-

Bonjour à toutes et à tous,

Les communications se multiplient quelque peu en cette période de crise sanitaire, mais il me semble important de vous tenir informé(e)s des décisions prises par notre Fédération.

Lors de sa réunion du Vendredi 10 Avril, le Comité Exécutif (COMEX) de la FFT a validé les décisions suivantes, dictées par le contexte sanitaire actuel et les conséquences à prévoir :

• Le Comité exécutif de la Fédération Française de Tennis, a approuvé le principe d’un plan de soutien et de relance pour l’ensemble de l’écosystème du tennis français et des disciplines associées. Ce plan mobilisera un montant global de 35 millions d’euros. Il s’adressera aux acteurs confrontés à de sérieuses difficultés économiques consécutives à la crise sanitaire, à savoir les clubs affiliés, les enseignants professionnels indépendants, les joueuses et joueurs français du circuit professionnel, les officiels internationaux et les organisateurs de tournois internationaux français.
Les modalités pratiques d’attribution des aides seront débattues notamment à l’occasion du prochain Conseil des Présidents de Ligue. Le dispositif détaillé sera communiqué à l’issue du Comité Exécutif du 15 mai 2020.
Solidaire et à l’écoute de tous les acteurs concernés, la Fédération Française de Tennis apportera un soutien adapté à la situation actuelle et sera à leurs côtés pour la reprise de l’activité sportive le moment venu.

• Par ailleurs, la Fédération Française de Tennis a présenté deux requêtes auprès de l’Agence Nationale du Sport (ANS) au regard des aides financières liées aux actions relatives au projet sportif fédéral (PSF).
1. La première requête concernait un report de la date limite d’enregistrement des dossiers sur le « compte asso » du 30 avril au 31 mai 2020. Nous avons le plaisir de vous annoncer que cette demande a été acceptée.
2. La deuxième requête concernait une réorientation des aides pour répondre aux difficultés du moment. Celle-ci n’a, pour l’instant, fait l’objet d’aucune décision de l’ANS.
Aussi, afin de permettre à toutes les parties prenantes de s’organiser au mieux, nous avons décidé de reporter l’intégralité de ce délai à la période destinée au dépôt des dossiers sur le « compte asso ».
De fait, La clôture du « compte asso » initialement prévue le 30 avril est donc reportée au 31 mai 2020. Nous vous prions de trouver ci-dessous l’ensemble du calendrier réactualisé :
• 23 mars 2020 : Ouverture de la plateforme « Compte Asso »
• 31 mai 2020 : Fermeture de la plateforme pour les clubs, comités et ligues.
• Envoi des dossiers « clubs » par la FFT aux Comités Départementaux pour analyse au plus tard le 5 juin
2020.
• 19 juin 2020 : date limite de transmission par la ligue à la FFT, du montant de l’enveloppe des crédits
alloués aux clubs pour chaque comité.
• 19 juin 2020 : date limite de transmission à la FFT, par les commissions d’attribution des Comités
Départementaux, du fichier des propositions d’aides aux clubs (avec copie à la ligue)
• Réunions de la commission fédérale entre le 6 et le 10 juillet pour statuer sur l’attribution des
demandes d’aides clubs, comités et ligues. Validation du COMEX.
• Transmission des décisions de la commission fédérale d’attribution des aides à l’ANS au plus tard le 31 juillet 2020.

Je vous tiendrai informé(e)s de l’avancée de ces 2 dossiers importants pour l’ensemble des acteurs de notre écosystème fédéral, ainsi que d’éventuelles nouvelles décisions que pourrait être amenée à prendre notre Fédération dans les semaines à venir.
Les services du Comité se tiennent à votre disposition pour vous assister dans cette période particulièrement difficile et vous pouvez les contacter sur les adresses électroniques habituelles.
N’hésitez pas non plus à les solliciter sur tous sujets d’ordre organisationnel ou juridique lié à la situation actuelle ou même à la gestion de votre club.

En attendant de vous revoir autour des courts, dans des conditions de sécurité optimales, prenez soin de vous et de vos proches.

A très bientôt.
Bien cordialement.

Jean-Luc Barriere
Président du Comité de Paris de Tennis

 
 
 
le 15/06/2020

Mesdames, Messieurs les Président(e)s de clubs,

Dans la mesure où l’Ile de France est en désormais en ZONE VERTE, les conditions de la pratique sportive en zone verte décrites dans la circulaire du Ministère (utilisation des courts couverts) peuvent s’appliquer dès aujourd’hui avec les précisions suivantes :

Haut page 3 :

en zone verte : ces activités peuvent se dérouler en plein air ou dans les équipements sportifs couverts

voir suite pages 3 à 6 (règles à appliquer)

Attention cependant bas page 6

En zone verte

L’ensemble des équipements/établissements permettant des pratiques extérieures et des équipements sportifs couverts peuvent ouvrir à partir du 2 juin sous réserve de la décision de leurs propriétaires ou gestionnaires qui demeurent seuls habilités, en fonction de considérations locales ou de restrictions départementales, à en autoriser l’accès.

Recommandation : que les clubs demandent l’autorisation d’utilisation des courts couverts aux communes avec, si besoin, téléchargez la circulaire reprise pratique sportive. (cliquez sur le lien)

———

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

DECONFINEMENT 2 :

LES MESURES POUR LE SPORT

DU 2 AU 22 JUIN 2020 

Paris, le 28 mai 2020

Dans le cadre de la stratégie de déconfinement progressif établie par le Gouvernement et dans la lignée des annonces du Premier ministre le 28 mai 2020, la ministre des Sports Roxana MARACINEANU présente les principales mesures qui ont été actées concernant le secteur du sport à partir du 2 juin 2020 : 

Ouverture des établissements recevant du public (ERP)

Dans la phase 1 du déconfinement, seuls les équipements de plein air ont été habilités à rouvrir pour y accueillir de la pratique sportive. Dans cette 2ème phase qui débutera le 2 juin, le Gouvernement a donné son accord à la réouverture des équipements sportifs de plein air, mais aussi ceux couverts dans toutes les zones vertes. Aussi, les gymnases, les salles de sport comme les piscines pourront rouvrir leurs portes au public selon un calendrier propre à chaque collectivité ou exploitant, en fonction du délai nécessaire à la remise en service des équipements concernés après plus de deux mois de fermeture. Naturellement, leur réouverture devra se conformer aux protocoles sanitaires élaborés par le ministère des Sports. Dans les zones orange, ces équipements pourront rouvrir à partir du 22 juin. 

L’accueil des publics et la pratique sportive devront respecter strictement les consignes sanitaires en vigueur : 

  • Pas de rassemblement de plus de 10 personnes dans l’espace public,
  • Dans les équipements sportifs couverts comme ceux de plein air, lorsque la pratique sportive est organisée (club, association éducateur), le respect de la distanciation physique spécifique aux activités sportives sera impératif entre les pratiquants (10m pour une activité physique comme la course, 5m pour une activité à intensité modérée),
  • Aucun sport collectif ou de combat n’y sera pratiqué,
  • Application des gestes barrières,
  • Pas de contact entre les pratiquants.

S’agissant des piscines dont la réouverture sera possible à partir du 2 juin en zone verte et du 22 juin en zone orange, en complément du guide de réouverture des équipements sportifs, le ministère des Sports débute dès mardi, en collaboration avec l’ANDES, l’ANDIISS et l’AMF, une mission d’accompagnement des gestionnaires et des propriétaires. Elle permettra d’expérimenter les protocoles sanitaires et d’accueil du public dans une vingtaine d’établissements. Cette phase de test ne sera pas un préalable à l’ouverture générales des piscines, elle sera un appui et un centre de ressources pour l’ensemble des exploitants des complexes aquatiques. 

Quant aux plans d’eau, aux plages, aux rivières, le Gouvernement a donné son feu vert pour une ouverture généralisée partout sur le territoire. S’agissant des bases de loisirs, elles peuvent ouvrir leurs portes à partir du 2 juin en zones vertes et à partir du 22 juin dans les zones orange. 

Le ministère des Sports a élaboré des guides de reprise des activités sportives et un guide spécifique pour les équipements sportifs qui sont régulièrement réactualisés et consultables sur le site www.sports.gouv.fr

Haut niveau : une reprise pour tous le 2 juin

Autorisés, à titre dérogatoire, à retourner à l’entraînement dans les salles et à se réunir à plus de 10 personnes depuis le 11 mai dans le cadre de leur activité professionnelle, tous les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels pourront dès le 2 juin reprendre une activité sportive. 

Cette autorisation s’accompagnera, pour les sports collectifs et de combat, d’un protocole de dépistage régulier qui a été proposé par le ministère des Sports, validé par le ministère de la Santé, et dont la charge financière incombera aux instances sportives et aux employeurs. 

Cette reprise d’une activité n’autorisera toutefois pas les contacts pour les sportifs avant le 22 juin mais permettra de reprendre un entraînement sous surveillance, avec un suivi médical renforcé qui doit permettre d’isoler immédiatement tout sportif symptomatique et d’encadrer scrupuleusement le retour vers une pratique sportive à la normale. 

Evénements et rassemblements

Si dans l’espace public la limite du rassemblement autorisé demeure à 10 personnes, le Premier ministre a indiqué que dans les établissements couverts recevant du public, la jauge d’accueil permise pour les organisateurs de manifestations, sera fixée à 5000 personnes maximum. 

Toutefois, le préfet est en capacité de réduire cette jauge en fonction des circonstances locales. 

Rappelons par ailleurs que les stades ne seront pas ouverts aux spectateurs, au moins jusqu’au 22 juin. 

Formation professionnelle

A partir du 2 juin, l’activité professionnelle d’encadrement sportif ou de formation professionnelle continue ou en apprentissage pourra reprendre dans le respect des règles de distanciation. 

Un nouveau point d’étape sera fait en amont du 22 juin pour examiner notamment les modalités d’ouverture des stades et des hippodromes ainsi que la reprise éventuelle des sports de contact et des sports de combat.